Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 29 mars 2017
par  Alger républicain

Chaque dollar investi dans notre pays par l’Arabie Saoudite est un baril de poudre prêt à exploser contre notre peuple

Suite à un conseil d’affaire algéro-saoudien qui s’est tenu à Alger, d’importants accords commerciaux de plusieurs milliards de dollars (près de 15 milliard de dollars) ont été conclus sous couvert de l’État et en partenariat avec des entreprises privées algériennes et saoudiennes. On n’a pas encore les détails de ces accords, mais cela concerne dans les grandes lignes, le domaine de la médecine, du tourisme, suivit de la maintenance et du suivi technique des infrastructures hôtelières et d’autre part dans l’exportation des fruits et légumes, dans le domaine de la santé, des équipements médicaux et la gestion des établissements hospitaliers. [...]

...

On a déjà vu cette politique à l’œuvre depuis 2009 quand ce pouvoir a offert en cadeau la partie la plus rentable du port d’Alger à Dubaï Port Word, ou quand sous prétexte de prémunir le pays contre toute dépendance financière il a invité les Emirats à investir en Algérie, avec l’argent qui devait leur être prêté par les … banques algériennes !

A. Kadri
29.03.17

mercredi 29 mars 2017
par  Alger républicain

Relations avec l’Arabie Saoudite : un réchauffement lourd de menaces pour l’Algérie

Il vient d’être amorcé par le biais des récents accords économiques dont les seuls bénéficiaires seront les princes de ce régime suranné et les affairistes algériens à la recherche de sources de profits faciles et rapides. Avec la complicité des puissances impérialistes qui en ont fait leur bras armé et le financier des groupes islamistes armés dans les pays arabes et islamiques, l’Arabie Saoudite n’a pas changé. Elle poursuit toujours le même objectif : instaurer des régimes réactionnaires camouflés sous le voile de l’Islam.

A. Kadri
29.03.17

mardi 13 décembre 2016
par  Alger republicain

Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie d’Alger (ENA) : les enseignants licenciés introduisent un recours pour leur réintégration

Leur licenciement a été décidé en contradiction avec les règles de droit qui régissent la Fonction publique. Le motif de cette décision est la publication dans la presse de leur opinion sur le fonctionnement de l’Ecole et l’état de la recherche agronomique dans le pays. La décision de licenciement a provoqué un mouvement de protestation au sein de la communauté universitaire.

R.N.

mercredi 9 novembre 2016
par  Alger républicain

Code du travail : sa révision toujours à l’oeuvre dans les coulisses du régime

Le gouvernement semble attendre le moment qui lui paraîtra le plus favorable au plan tactique pour annoncer publiquement les résultats de cette cogitation qui ne présage absolument rien de bon pour les travailleurs. Les organisations syndicales, dont y compris l’UGTA, syndicat du pouvoir, expriment leur inquiétude et le rejettent en bloc.

Le patronat est satisfait. Le pouvoir a comblé ses voeux. Il s’impatiente de son adoption et en vante les mérites. Le ministre du Travail au garde-à-vous devant ses maîtres claironne que ce nouveau code « répond aux exigences de la modernité et du nouvel ordre économique mondial ».

AR
09.11.16

dimanche 21 août 2016
par  Alger republicain

Rebrab à son tour rattrapé par un nouvel épisode du « Panama Papers »

Le scandale international provoqué par la divulgation [1] en avril dernier des comptes bancaires offshore du Panama Papers n’a pas fini de créer des remous en Algérie.

K.B