Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 28 janvier 2018
par  Alger republicain

Un « observateur perspicace » qui ignore que Gilberte Chemouilli, dont le premier mari était un chahid de la guerre de libération, a été torturée et a fait la prison après l’indépendance

[...]
notre camarade Gilberte Chemouilli, compagne de William Sportisse avait été arrêtée après le coup d’Etat du 19 juin 1965 et sauvagement torturée dans les locaux de la sécurité militaire. Avant de goûter aux prisons de l’Algérie indépendante, elle avait séjourné dans les geôles du colonialisme. En 1940, âgée à peine de 23 ans, elle avait partagé la prison avec le secrétaire-général du PCA, Kaddour Belkaïm qui périra en détention. Elle était veuve de chahid avant de connaître William. Son premier mari,Taleb Bouali, dirigeant communiste est tombé les armes à la main au maquis dans les rangs de l’ALN en wilaya 4.

Z.B
28.01.18
.

jeudi 25 janvier 2018
par  Alger republicain

La production de ciment en Algérie

[ ; ; ;] la production de ciment de GICA en 2017 représente approximativement plus de 70% de la production totale au niveau national, le ciment des sociétés privées étrangères (Ciments Lafarge notamment) et locales, produisant le reste, soit 30%.

L’augmentation de la production de GICA en 2017, permet à l’Algérie de baisser la facture des achats de ciment à l’étranger dont le montant en 2016 est de 260 millions de dollars alors qu’il était de 448 millions de dollars en 2015.

Chaïf Bachir
25.01.18

vendredi 24 novembre 2017
par  Alger republicain

Centième anniversaire de la Grande Révolution Socialiste d’Octobre 1917

Forum-commémoration de ce grand bouleversement historique
.
Le samedi 2 décembre 2017, à 9 heures 30, au siège d’Alger républicain,
Maison de la Presse Tahar Djaout, 1, rue Bachir Attar, 1er Mai, Alger.
.
- Projection du film : « Octobre » de Sergueï Eisenstein, suivie d’un débat.
.
Les amis et lecteurs du journal sont cordialement (...)

lundi 20 novembre 2017
par  Alger republicain

Novembre 2017 : la répudiation par les classes possédantes et dirigeantes des aspirations des masses populaires du 1 er novembre 1954

Dans le système capitaliste, qui domine actuellement l’économie mondiale, les bien matériels sont des produits marchands donc des objets de commerce soumis à l’achat et la vente dans les marchés. Ainsi leur acquisition dépend du niveau du pouvoir d’achat c’est-à-dire des moyens financiers de l’acheteur. Ce pouvoir est réparti de manière inégale en (...)

mercredi 6 septembre 2017
par  Alger républicain

Pierre Daum , en reportage à Bentalha, succombe à radio trottoir

Pour commencer, le comptage de nos morts de la « guerre civile » tel qu’effectué par Daum. Quand y-a-t-il eu une guerre civile en Algérie ? Moi qui suis citoyen, travailleur et père de famille, je ne possède pas d’arme et je n’ai pas fait de guerre contre une autre partie de mes compatriotes. Des millions de citoyens comme moi ont vécu l’atroce vague de terrorisme qui s’est abattue sur nous pendant qu’un grand nombre de pays européens, dits « démocratiques », notamment, n’ont pas même eu l’honneur de se solidariser avec un peuple qui, de toutes les façons a montré qu’il pouvait faire face seul au désastre et n’avait nul besoin de la sympathie de son ancien oppresseur. On appela cela « guerre civile » car cela se vendait bien dans la presse occidentale notamment française et surtout, cela déculpabilisait de ne pas se sentir concerné et de ne pas porter aide et assistance.

Mohand Izem
01.09/17