Pillage de l’économie algérienne


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 26 février 2016
par  Alger républicain

Les graves incohérences du ministre du Commerce et des importations

Pour le plus grand bonheur des importateurs et autres trafiquants et alors que le pays traverse une grave crise qui serait la conséquence de la baisse des revenus que rapportent les hydrocarbures, crise cependant provoquée par la politique du pouvoir, celui-ci reste aveugle ou sourd aux réels besoins du pays des travailleurs.
S’entêtant dans sa politique de destruction économique et sociale, les licences d’importation viennent d’être signées par Mr Bakhti Belaïb, le ministre du Commerce. Ainsi, ne tenant aucun compte de l’expérience vécue jusqu’à présent, les vannes sont largement ouvertes pour l’importation de véhicules, de ciment gris portland et de ronds à béton, trois secteurs bien juteux !

.

Abdelkader Hamidou

25.02.16

mercredi 20 janvier 2016
par  Alger républicain

Quand les finances font le bonheur des 1% de la planète dans une économie capitaliste La richesse des uns fait l’enchantement… des uns !

... Bien que nous ne soyons pas informés de tout car nous n’avons pas de chiffres exacts sur leur nombre et les richesses de nos hommes d’affaires, affaires de toutes sortes, qui restent discrets sur leurs « biens » et sur les combines qui leur permettent d’accroître sans peine leurs fortunes, tirons pourtant quelques conclusions, conclusions qui ne sont pas hâtives ! Ces richesses se sont amassées dans la spéculation, le plus souvent avec la complicité du pouvoir de la RADP (République algérienne démocratique et populaire) vous avez bien lu « populaire ». RADP qui, en vérité, n’a pas grand-chose avec de commun avec le peuple laborieux.

.

Malik Antar

18.01.16

samedi 9 janvier 2016
par  Alger républicain

Le plus important est d’encourager l’investissement « national », nous enseigne Abdelouahab Rahim

Quel est donc ce brave homme qui se soucie tant de l’économie nationale ? Il est le président-directeur général (PDG) de ce que l’on appelle aujourd’hui pudiquement « groupe ». C’est-à-dire une grosse entreprise capitaliste dont les revenus proviennent essentiellement de spéculations commerciales. Rappelons, avant de l’oublier, qu’il est également président de l’Union nationale des investisseurs, c’est dire qu’il ne manque pas de style dans l’exposé de ses idées innovantes. Le secteur privé est créateur d’emplois et de richesses, vient-il d’affirmer. De quelles richesses veut-il parler ? Bien entendu, seulement des siennes, de celles de son groupe et de sa classe

.

Malik Antar

08.01.16

vendredi 4 décembre 2015
par  Alger républicain

Abdesselam Bouchouareb séduit par le patronat US Je vous aime si fort …

Le ministre de l’Industrie et des Mines a fait un voyage, disons d’étude, aux USA, jusqu’au 4 décembre. Il est accompagné d’une délégation de 70 entrepreneurs ou hommes d’affaire. Il a annoncé dans l’une de ses interventions « L’Algérie est le marché de l’avenir. » [...]

Rejetant tout effort pour redresser SNVI, l’entreprise qui emploie 7000 salariés, abandonnant ainsi une grande part de notre souveraineté nationale, le ministre s’est plongé encore plus dans la démagogie en affirmant « la nécessité de diversifier et d’approfondir le partenariat entre les deux pays. » Comme s’il ignorait les vrais desseins de l’impérialisme US… et des autres !

.

Malik Antar

dimanche 29 novembre 2015
par  Alger républicain

La Société Générale en Algérie Une banque solidaire et généreuse (sic)

Presque unanime dans sa prétendue diversité, la presse nationale a applaudi des deux mains le 15e anniversaire de l’installation de cette banque dans notre pays.

Sans aucune pudeur son directeur général, Frederic Oudea a déclaré : « La SGA est prête à jouer son rôle » dans la « contribution à la croissance économique, en Algérie ». « Nous sommes une banque algérienne ».

Et puis quoi encore ? C’est réellement prendre les lecteurs de cette presse qui reproduit ces déclarations sans commentaire, pour des niais.

.

Malik Antar

29.11.15

Navigation

Mots-clés de la rubrique