. Vente concomitante et pièges de la révision constitutionnelle : encore plus à droite !

La grande masse de la population oppose aux méthodes louvoyantes du pouvoir son indifférence à ses projets et à ses calculs, attendant le moment le plus propice pour faire entendre sa voix. Ce qui la préoccupe, ce sont d’abord le fléau de la corruption devenu une caractéristique inhérente au régime et à l’ensemble des appareils d’Etat, l’impunité des fonctionnaires véreux et l’arbitraire des responsables outrepassant leurs prérogatives ou méprisant le peuple. Ce sont les pratiques d’un régime qui est le premier à ne respecter ni la Constitution ni ses propres lois. C’est le fait que le régime entrave l’action politique des masses, manipule à sa guise les scrutins électoraux pour installer des caisses de résonance à sa disposition. Ce sont la dégradation du pouvoir d’achat par suite des mesures d’austérité adoptées depuis l’été dernier, l’étalage insolent des nouvelles fortunes qui possèdent désormais non seulement d’énormes biens meubles et immeubles en Algérie et à l’étranger mais surtout des journaux et des chaînes de TV au moyen desquels elles abreuvent le peuple de propagande réactionnaire, de thèmes de diversion et de faux « scoops ». C’est le traitement des affaires de corruption par les tribunaux, depuis l’affaire Khalifa, jusqu’à celles de l’autoroute et de Sonatrach, qui n’a en rien contribué à assainir la situation, seul le menu fretin étant jeté en pâture.

L’inquiétude est grande également devant les manœuvres des grandes puissances qui ont déstabilisé la région et conspirent pour semer dans le pays les troubles propices à son éclatement et à l’accaparement de ses richesses naturelles en exploitant ses problèmes internes et en s’appuyant sur les groupes criminels masqués sous le voile de la religion.

Autrement dit l’exigence qui transparaît implicitement de cette indifférence est celle d’un changement radical et non d’une simple opération conjoncturelle de ravalement de la façade pour complaire à divers clans et diverses officines étrangères.

La peur de subir le sort des dirigeants arabes récalcitrants est apparemment devenue si forte que la nouvelle bourgeoisie algérienne en arrive à prendre les devants. Elle cherche à rassurer le grand capital étranger en lui adressant ce message de reddition :

« Nous vous avons compris. Inutile d’intriguer contre nous. Ne nous faites pas ce que vous avez fait à Kaddafi ou ce que vous n’arrivez pas à faire en Syrie. Venez piller nos richesses sans crainte ni limites, comme vous le faites déjà selon votre bon vouloir au Maroc, en Tunisie, au Gabon ou au Congo ».

à suivre

Rédaction nationale

04.02.16

Lire la suite de l’article : ici


Articles les plus récents

dimanche 7 février 2016
par  Alger republicain

Vente concomitante et pièges de la révision constitutionnelle : encore plus à droite ! (2)

Les critiques et les commentaires de détails que l’on peut faire sur ces amendements occuperaient plus de place que le texte de la révision lui-même. Continuons à nous limiter à certains aspects (...)

samedi 6 février 2016
par  Alger républicain

Au pays des droits de l’Homme La jungle de Calais

Voyons aujourd’hui un des multiples aspects de la politique de la France. Voyons, un peu plus précisément, ce qu’il se passe dans la Jungle de Calais. [...]

Ici, vivent ou plutôt survivent des femmes, parfois enceintes, des bébés, des enfants, des hommes menacés par la maladie et les épidémies. Sans eau courante, sans WC, sans électricité, sans rien d’humain. Les autorités ont bien fait des « efforts » en installant quelques containers aménagés. Bien évidemment cette solution rudimentaire est insuffisante pour répondre aux besoins du plus grand nombre de ces migrants qui se comptent par milliers dans la « Jungle » de Calais. Aux violences quotidiennes des forces de répression, à l’insécurité du jour qui se traduit par des maladies, à la faim s’ajoutent l’angoisse, celle de l’incertitude du lendemain. [...]

.

Abdelkader Hamidou

06.02.16

samedi 6 février 2016
par  Alger republicain

Décès de Nacer DOUADI ancien collaborateur d’Alger républicain

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris qu’il a rendu hier son dernier souffle des suites d’une longue maladie. Il sera inhumé aujourd’hui au cimetière de Douira, dans la banlieue d’Alger (...)

vendredi 5 février 2016
par  Alger républicain

Pour un traitement humain de Ana Belén Montés

Elle a été arrêtée en 2001, jugée et condamnée à 25 ans de prison en 2002 pour espionnage : elle avait remis à Cuba, sans contrepartie financière, l’information concernant les plans d’agression des Etats-Unis contre l’île. Elle a risqué sa vie pour défendre la petite île de Cuba de l’agression des Etats-Unis, superpuissance mondiale.

.

Jacqueline Roussie

In Collectif communiste Polex

4 février, 2016

vendredi 5 février 2016
par  Alger républicain

Le Maroc est riche de soleil L’Algérie ne l’est-elle pas ?

L’un de nos chercheurs un peu avant-gardiste, Abderrahmane Bouchama, un homme érudit, avait rêvé sans « utopie » mais avec réalisme à d’immenses installations solaires, en damier pour tenir compte de la trajectoire du soleil et ne pas exposer tout au long des journées brulantes toutes les surfaces cultivées aux rayons du soleil saharien. La richesse des nappes permettait d’innover en la matière, il avait envisagé de d’implanter des parcelles de culture de fruits et légumes alternées avec les panneaux solaires posés sur une structure à deux mètres de haut. Mais aucune autorité n’avait pris son projet au sérieux. [...]

Et aujourd’hui, lorsqu’un projet comme celui de Ras el Ma se précise, on l’annule « pour faire des économies »… on l’annule et l’on verra bien, plus tard...

.

Malik Antar

05.02.16

jeudi 4 février 2016
par  Alger republicain

Vente concomitante et pièges de la révision constitutionnelle : encore plus à droite !

Le Parlement, Assemblée nationale et Conseil de la Nation réunis, a été convoqué par le président de la République pour se prononcer sur son projet de révision de la Constitution. Il a entamé ses travaux (...)

mercredi 3 février 2016
par  Alger républicain

Alain Juppé en Algérie Enfin pour une fois, une bonne et intéressante visite … pour la bourgeoisie

JPEG - 5.3 ko
Alain Juppé, maire de Bordeaux.
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

A peine débarqué sur notre territoire les premiers mots d’Alain Juppé qui se prend déjà pour le futur président de son pays ont été pour souligner « le partenariat particulièrement étroit », qui régit les relations franco-algériennes. Il s’est même réjoui que celles-ci soient au « beau fixe » et a promis « de tout faire à l’avenir pour qu’elles se renforcent et s’approfondissent ». Comme on le comprend !

.

Malik Antar

03.02.16

mercredi 3 février 2016
par  Alger républicain

Le secteur privé dans notre pays et ses réalisations… Les privatisations qu’ont-elles vraiment apportées au peuple allemand de la RDA ?

M. Kamel Haddar, homme d’affaires, propriétaire d’un site d’informations s’est désisté de son site initial pour aller faire fructifier de bonnes affaires ailleurs [...]

Il déplore que toutes les entreprises de secteur public n’aient pas encore été privatisées. Ses louanges du secteur privé pour « sauver » notre économie sont sans limite, et sans scrupule aussi.

Par exemple lorsqu’il fait référence, pour s’en inspirer, à la prétendue réussite de l’expérience allemande après l’annexion et les privatisations par l’Allemagne de l’Ouest de celle de l’Est. Soit ses sources d’information sont erronées, soit il est de la plus grande mauvaise foi. Soit encore il est victime de graves dommages chromosomiques. Mais nous penchons pour la seconde hypothèse, car la plus vraisemblable ! Puisse le sort le libérer du firmament de l’utopie et de la démagogie mensongère !

.

Abdelkader Hamidou

02.02.16

lundi 1er février 2016
par  Alger républicain

Raoul Castro à Paris : une visite historique ? Probablement, dans un certain sens !

JPEG - 6.8 ko
Raùl Castro Président de Cuba
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Cette visite de Raùl Castro est certes une avancée, mais pas du tout pour l’Occident, au contraire de ce qu’ils annoncent. C’est surtout une avancée pour Cuba qui poursuit tranquillement sa politique. Celle qui a contribué à faire reculer les prétentions de l’impérialisme en particulier US et de son embargo vieux de plus d’un demi-siècle après ses multiples agressions, y compris militaires comme celle de la Baie des cochons dont plus personne ne parle – à raison avec une terrible défaite !

.

Malik Antar

01.02.16

dimanche 31 janvier 2016
par  Alger républicain

Mohcine Belabbas, président du RCD : délitement de l’Etat en ce début 2016 De nouvelles propositions pour en sortir ? Rien !

Il dénonce « les luttes des clans » et « la guerre de quolibets » en faisant allusion aux anciens généraux, luttes de clans « aux conséquences imprévisibles » et la « recherche effrénée d’appuis extérieurs ». Une simple question pour nous éclairer : quel était le but du voyage aux Etats-Unis de l’ex-leader de ce mouvement, Saïd Sadi ? Pourtant, là encore, silence, la transparence attendra ! [...]

Autre aspect de son intervention ou plutôt absence d’aspect, le silence gardé sur la politique fondamentale de notre économie, en particulier sur la politique étrangère. Pour lui, il semble qu’il n’y a pas d’impérialisme puisqu’il n’en parle pas.

.

Malik Antar

30.01.16

samedi 30 janvier 2016

Les enfants palestiniens parlent (vidéo)

Les enfants du camp STF de Bethleem qui n’ont connu que l’occupation, la violence et la guerre, parlent et racontent leur vie et leurs rêves.

.

.

in CAPJO Palestine

29.01.16

samedi 30 janvier 2016
par  Alger républicain

Jean-Pierre Lledo le cinéaste devenu pro-sioniste rallie le MAK et déverse sa haine sur l’Algérie

.

Jean-Pierre Lledo - D.R

.

Désabusé, déraciné et finalement dénaturé, il ne reste plus rien de ce que Jean-Pierre Lledo voulait faire croire sur ses engagements et ses convictions quand il fréquentait en Algérie le milieu des artistes et intellectuels. [...]

Il s’est mis au service de l’entité sioniste qui occupe les territoires palestiniens, donc désormais du côté des colonisateurs, [...]

Dans un de ses messages, [...] il joue la carte de « l’autonomie de la Kabylie », un fonds de commerce qui sert à des politiciens éjectés de la scène algérienne pour continuer à survivre ailleurs.

[...] Le retournement de Jean-Pierre Lledo est-il terminé ? Jusqu’où ira-t-il ?

.

Karim Bouali

29.01.16

In Algérie patriotique

vendredi 29 janvier 2016
par  Alger républicain

Le ministre des Moudjahidine en visite à Paris : à l’attaque !

Profitant de l’occasion qui s’offre avec son voyage officiel à Paris, le premier du genre depuis notre libération en 1962, Tayeb Zitouni va exiger entre autres, près d’un demi-siècle plus tard - mais dans l’urgence - (sic), l’ouverture du dossier des essais nucléaires français dans le Sud du pays.

.

Malik Antar

27.01.16

jeudi 28 janvier 2016

Bois de Sycomore : comment la CIA a entraîné Daesh

Quand Mr Obama donna son accord pour armer les rebelles au printemps 2013, c’était en partie pour essayer de prendre le contrôle d’une région qui semblait totalement ouverte. Les Qataris et les Saoudiens avaient commencé à fournir des armes en Syrie depuis plus d’un an. Les Qataris avaient même passé en contrebande des cargaisons de missiles chinois portatifs FN-6 par la frontière turque.

.

Eric Verhaeghe

24.01.16

In http://www.eric-verhaeghe.fr

mercredi 27 janvier 2016
par  Alger republicain

Hommage à Amel Zenoune Zouani : Pour que l’on n’oublie jamais !

Le 26 Janvier 1997

JPEG - 65.4 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je m’appelle Amel Zenoune Zouani, j’ai 22 ans, de l’amour plein le cœur et des rêves pleins la tête. [...]

Le bus glacial qui me ramène chez moi n’arrivera jamais à destination, une main crapuleuse me tranchera la gorge pour que je serve d’exemple à toutes celles qui oseraient défier ses lois obscurantistes.

Mes rêves ne se réaliseront jamais, il n’y aura pas de quatre saisons, ma vie s’arrêtera à son printemps.[...]

.

Par Taous Ait, citoyenne, militante contre l’oubli

lundi 25 janvier 2016
par  Alger republicain

Subvention des produits alimentaires : comment les « créateurs de richesses » détournent les richesses du pays

L’actuel ministre de l’agriculture, au look sympathique et moderne, a la faveur des médias. Aucune critique, bien au contraire, que des compliments sur les orientations politiques qu’il défend sur un terrain qu’il occupe en permanence … Et pourtant, avant lui aucun ministre n’avait jamais été aussi loin dans des propositions réactionnaires affichées sans complexe. Il sait les violations dont ont été l’objet toutes les lois foncières adoptées :

.

SID ALI

25.01.16

lundi 25 janvier 2016
par  Alger republicain

Les jeunes chômeurs algériens secourus par l’UE ? Assez de blagues !

Eh, les jeunes chômeurs, connaissez-vous Madame Manuela Navarro, non ? Eh bien, c’est une grave lacune car cette brave dame s’occupe bien de vous.

Elle est chef des opérations de coopération de la délégation de l’Union européenne en Algérie. Elle a même un programme pour lutter contre le chômage des jeunes. Qu’est-ce que ce programme ? [...]

D’ailleurs ce plan [...] tenez-vous bien, il est doté d’une enveloppe globale de 26 millions d’euros. C’est dire son importance ! Nul doute qu’avec tout ça les jeunes sans boulot vont rapidement en trouver un. Ainsi ils ne seront plus tentés par l’exil, ils ne soutiendront plus les murs.

.

Malik Antar

24.01.16

lundi 25 janvier 2016

Communiqué du Comité Exécutif du Conseil Mondial de la Paix, 20 et 21 novembre 2015*

En avant pour le renforcement du CMP vers notre nouvelle Assemblée mondiale en novembre 2016 au Brésil Le Comité exécutif du CMP a eu lieu à Cuba dans la province de Guantanamo les 20 et 21 novembre (...)

lundi 25 janvier 2016
par  Alger republicain

Offensive anti-sociale du pouvoir contre les masses populaires

La loi de finances pour 2016 est particulièrement dangereuse pour le maintien du minimum à vivre pour le peuple. Elle a soulevé un tollé.[...]

Ces éléments auront comme chacun le sait des répercussions sur les prix du transport, et des produits de première nécessité : lait, pain, tous les produits agro-alimentaires, transport public,
L’abandon des subventions préconisé par la loi de finances est relayé par les médias par l’intermédiaire des supposés faiseurs d’opinion qui essaient de trouver des arguments au soutien de cet abandon.

.

C.P.

24.01.16

lundi 25 janvier 2016

La FSM condamne la répression des manifestations de travailleurs et l’instauration du couvre-feu en Tunisie

20-23 janvier 2016
La FSM condamne fermement le couvre-feu imposé en Tunisie par le gouvernement tunisien. Le couvre-feu vient compléter la violence d’Etat utilisée pour briser le mouvement de (...)

vendredi 22 janvier 2016

Un acte raciste : Deux Palestiniens interdits de transport par la compagnie aérienne grecque « Aegen »

La Fédération Syndicale Mondiale (FSM) dénonce le caractère raciste inacceptable de la Compagnie grecque de transport aérien envers les Palestiniens.

Il y a quelques jours la Compagnie aérienne grecque « Aegen » a décidé de débarquer deux Palestiniens de l’avion en partance d’Athènes vers Tel-Aviv. Les voyageurs transportés dans cet avion étaient pour la plupart des Israéliens.

.

Le Secrétariat de la FSM

20.01.16

jeudi 21 janvier 2016

Corée : contre l’hystérie, les délires et les mensonges des bellicistes.

JPEG - 22.8 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La situation en Corée ne tombe pas du ciel. Elle est le résultat d’une longue histoire particulièrement lourde et meurtrière. Occupation brutale et cruelle par le Japon depuis 1910, résistance contre l’occupant animée au premier rang par les communistes.

A la fin de la deuxième guerre mondiale Kim Il-sung, chef de file du Parti communiste et héros reconnu de la lutte pour l’indépendance et l’unification du pays, prend la tête du pays au Nord et les Américains installent un gouvernement dictatorial de collabos des Japonais au Sud (comme ils l’ont fait en Grèce après la défaite des Allemands).

Ceux qui pesteront une décennie plus tard contre le prétendu « mur de la honte » à Berlin, mis en place pour stopper la déstabilisation économique de la R.D.A., n’ont jamais protesté contre la frontière fortifiée qui s’étend en Corée sur le 30e parallèle, un « mur » qui a été mis en place par les États-Unis.

.

La Commission internationale du PRCF

13 janvier 2016

mercredi 20 janvier 2016
par  Alger républicain

Quand les finances font le bonheur des 1% de la planète dans une économie capitaliste La richesse des uns fait l’enchantement… des uns !

... Bien que nous ne soyons pas informés de tout car nous n’avons pas de chiffres exacts sur leur nombre et les richesses de nos hommes d’affaires, affaires de toutes sortes, qui restent discrets sur leurs « biens » et sur les combines qui leur permettent d’accroître sans peine leurs fortunes, tirons pourtant quelques conclusions, conclusions qui ne sont pas hâtives ! Ces richesses se sont amassées dans la spéculation, le plus souvent avec la complicité du pouvoir de la RADP (République algérienne démocratique et populaire) vous avez bien lu « populaire ». RADP qui, en vérité, n’a pas grand-chose avec de commun avec le peuple laborieux.

.

Malik Antar

18.01.16

mercredi 20 janvier 2016
par  Alger républicain

Les printemps arabes ne sont-ils pas plutôt des automnes ou pire, des hivers ?

Les médias étrangers, particulièrement français mais d’autres aussi, sous toutes formes, écrits, radio, télévisuels ou sur la toile, usent et abusent de l’expression « printemps arabes », certains n’hésitent pas à pousser le bouchon plus loin en qualifiant ces prétendus « printemps » de révolutions. [...]

Où a-t-on vu ces temps-ci dans les pays arabes et ailleurs du reste, à l’exception de quelques velléités pas réellement porteuses de changement radical, se produire un tel phénomène ? Où a-t-on vu un pouvoir s’appuyer sur les travailleurs après le renversement d’une dictature, certes pas en Tunisie et encore moins en Egypte.

.

Malik Antar

16.01.16

mardi 19 janvier 2016
par  Alger républicain

Aït Ahmed ou la personnification d’une contradiction permanente entre les idéaux et principes démocratiques défendus et la portée réelle des actes

Les obsèques d’Aït Ahmed dans son village natal de Ath Ahmed ont drainé une foule très nombreuse. Les responsables du Front des Forces Socialistes, qu’Aït Ahmed avait fondé en septembre 1963 en opposition aux dirigeants du FLN de l’indépendance, ont réussi à transformer le retour de la dépouille de leur chef dans sa terre natale en cérémonie populaire.

Elle aura symbolisé à leurs yeux « le parcours et les combats d’une vie » …

.

Zoheir BESSA -

10 janvier 2016