Pierre Cots oulid’ Bab el Oued *

Pour dire Adieu à notre ami, notre frère, notre camarade Pierre Cots et pour lui rendre hommage, c’est à lui que nous voulons aujour’hui redonner la parole.

.

JPEG - 1.4 Mo
Pierre Cots, notre camarade nous a quittés

Son livre testament, redonne aussi la voix à tout le peuple des prolétaires d’Algérie, à ceux qui ont durement lutté pour libérer le pays et à tenter de le bâtir. Il redonne la voix à ceux qui ont milité pour que l’égalité des chances, et le socialisme qui aurait permis à tous un accès véritable au développement, au progrès, à la science, à la santé et à une vie d’où seraient bannis l’exploitation des masses populaires par des capitalistes assoiffés et affamés de la sueur et de la vie des travailleurs pauvres à leur merci.

Alger républicain
11.01.17

.

.

.

.

.

.

.

.

Nous occupions à six, parents, frères et sœur, parfois plus avec ma grand-mère maternelle, un appartement de deux pièces, dans une HBM (Habitation bon marché) à Bab El Oued, tout près de l’usine de cigarettes Mélia et de la fabrique d’espadrilles Ronda, situées dans une rue portant le nom de Léon Roches, interprète militaire à l’époque de la conquête. Une artère de quelques centaines de mètres sur laquelle l’administration de la ville n’avait pas daigné planter un seul arbre, sèche, torride en été, ventée, froide, triste en hiver par mauvais temps.

Notre petite cité hébergeait 120 ou 130 familles, généralement nombreuses, dont une dizaine d’origine juive, deux arabo-berbères, les autres espagnoles ou italiennes Aucune ne portait de nom de lignée française. À l’exception de deux ou trois artisans ou petits commerçants, toutes étaient d’extraction ouvrière. La majorité électorale de ce quartier revenait toujours, jusqu’au début de la guerre de libération nationale, aux communistes.

Pierre Cots

in D’un Européen d’Algérie, Le temps des ruptures Ed. L’Harmattan

Pour lire la suite de l’aticle : cliquer ici


* oulid’ Bab el Oued : fils de Bab el Oued (en arabe dialectal)


Articles les plus récents

jeudi 19 janvier 2017
par  Alger républicain

La santé pour les riches et la chienlit pour les travailleurs et des masses populaires

Dans tout système capitaliste, les problèmes de protection sociale et de santé sont les parents pauvres de la société. Pour ceux qui nous dirigent, ce n’est pas là, leur première préoccupation. Pour ces messieurs, leurs familles et même leurs amis, connaissant l’état de délabrement de notre système de santé, ils n’ont aucun problème pour aller se faire soigner à l’étranger et aux frais de la princesse bien sûr.

Depuis la fin l’ère Chadli Ben Djedid, tous les gouvernements, dans lesquels baigne cette bourgeoisie affairiste et corrompue, qui se sont succédés, ont tout fait pour briser et vider le contenu progressiste du programme national de santé et des services de santé et d’assurance sociale favorable aux travailleurs et aux masses populaires.

Liès Sahoura
19.01.17

lundi 16 janvier 2017
par  Alger républicain

Les Etats-Unis ont largué l’équivalent de trois bombes par heure dans le monde en 2016

Un rapport du Council on Foreign Relations (CFR) montre que Washington a bombardé la Syrie, le Pakistan, l’Afghanistan, la Libye, le Yémen ainsi que la Somalie en 2016. Pas moins de 26 171 bombes ont été larguées. 72 par jour. Trois par heure.

RT
11.01.17

lundi 16 janvier 2017
par  Alger républicain

Désinformation, manipulation médiatique et liberté de la presse

À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

01.01.17
in Comité Valmy

mercredi 11 janvier 2017
par  Alger républicain

Pierre Cots, un communiste de Bab el Oued

JPEG - 347.7 ko
Pierre Cots

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Notre ami Pierre Cots sera enterré demain.

Pour lui dire Adieu et pour lui rendre hommage, c’est à lui que nous voulons redonner ici la parole.

Son livre testament, redonne aussi la voix à tout le peuple des prolétaires d’Algérie, à ceux qui ont durement lutté pour libérer le pays et à tenter de le bâtir. Il redonne la voix à ceux qui ont milité pour que l’égalité des chances, et le socialisme qui aurait permis à tous un accès véritable au développement, au progrès, à la science, à la santé et à une vie d’où seraient bannis l’exploitation des masses populaires par des capitalistes assoiffés et affamés de la sueur et de la vie des travailleurs pauvres à leur merci.

Voici les paroles de Pierre Cots dans un extrait de son livre témoignage.

.

Alger républicain
11.01.2017

lundi 9 janvier 2017
par  Alger républicain

Enterrement de notre camarade Pierre Cots

A la suite du décès de notre ami et camarade Pierre Cots, survenu le 08 janvier 2017, nous informons que ses obsèques se dérouleront le jeudi 12 janvier 2017.

Elles seront organisées comme suit :

dimanche 8 janvier 2017
par  Alger républicain

Pierre Cots notre camarade de lutte et de combat nous a quittés

.
C’est avec une douleur extrême que nous apprenons le décès, survenu aujourd’hui, de notre très cher camarade de combat Pierre Cots. Quand on perd un homme de cette importance, les mots sont (...)

dimanche 8 janvier 2017
par  Alger républicain

PIERRE COTS, NOTRE CAMARADE NOUS A QUITTÉ

JPEG - 1.4 Mo
Pierre Cots, notre camarade nous a quittés

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

C’est avec une douleur extrême que nous apprenons le décès de notre très cher camarade de combat Pierre Cots. Quand on perd un homme de cette importance, les mots sont impuissants pour calmer cette douleur qui nous laisse sans voix ...

Il s’engagera totalement dans la lutte pour l’indépendance dès les premières salves de notre peuple et il a été reconnu ancien moudjahid.

Il a été au PAGS (Parti de l’avant-garde socialiste) à sa légalisation et en 1993, il fut membre fondateur du PADS (Parti algérien pour la démocratie et le socialisme), l’actuel Parti des communistes algériens.

Il a collaboré à Alger républicain par de nombreux articles qu’il a signé sous les pseudonymes de Malik Antar et Abdelkader Hamidi. Il fut également l’un des rédacteurs du billet d’El Ghoul.

Alger républicain
08.01.17

dimanche 25 décembre 2016
par  Alger républicain

La police egyptienne arrête des gens en train de fabriquer une fausse information sur Alep

C’est le monde « moderne » dit de la « mondialisation » y compris celle de la guerre et de l’agression de nations et de leurs citoyens. Les masse populaires paieront par la suite avec les ressources que possède le pays ou bien en offrant leur force de travail à l’intérieur des pays capitalistes qui les sélectionneront à l’entrée pour récupérer de la main d’œuvre et de l’intelligence à bas prix.

On fabrique de l’information et on l’utilise comme arme de guerre pour mettre au pas les gouvernants ou les masses populaires qui refusent de plier.
On met aussi en poste des journalistes, devenus blogueurs pour les besoins de la guerre comme cela a été fait pour faire plier la Syrie dont les médias refusent même de prononcer le nom car la Syrie était destinée à être démembrée et ne plus exister pour servir le projet du Grand… (ou petit ?) Moyen Orient.
Aujourd’hui, la guerre est nécessaire car c’est le seul moyen pour le grand Capital de pouvoir continuer à amasser de la fortune et du pouvoir.

La guerre se tourne aussi en petites scènes comme cela s’est produit en Egypte où la police a procédé à des arrestations après avoir surpris des gens tournant de la fausse information « prête à porter » pour Alep et destinée aux médias « démocratiques » occidentaux et autres qui ont « lutté et milité » pour la « liberté » du peuple syrien.

AR
23.12.16

mercredi 21 décembre 2016
par  Alger républicain

Rahmat rabbi pour les riches patrons des cliniques privées

Du matériel médical américain financé par les banques algériennes a été installé par un privé algérien. Un aréopage gouvernemental a tenu à assister, aussi ébahi qu’admiratif, à l’ouverture sous une forêt de caméras d’un centre de cancérologie dans la nouvelle ville mythique de Sidi Abdallah. L’illustre médecin qui a fait son chemin depuis l’indépendance grâce aux sacrifices des Algériens de condition modeste, qu’il cherche aujourd’hui à rançonner, a construit ses locaux … Ce fut un grand événement …

Plusieurs ministres de la République algérienne quatre au total, (mais oui, quatre !), ont rehaussé de leur présence ce spectacle de la banalisation des grosses cliniques privées pour riches. Un spectacle émouvant à la veille du débat à l’APN du projet de nouvelle loi sur la santé qui va enterrer le secteur public hospitalier sous les discours à la gloire de la complémentarité public-privé.

Ali Sayad & Behloul Ouafi
21.12.16

mercredi 21 décembre 2016
par  Alger républicain

Les médias contre la réalité en Syrie - Eva Bartlett parle à RT (Vidéo)

La journaliste canadienne qui a critiqué la couverture médiatique de la crise syrienne lors d’un récent sommet de l’ONU, a déclaré à RT que ses rapports avaient été qualifiés de « partiaux » en faveur des gouvernements russe et syrien. Eva Bartlett, journaliste indépendante et militante des droits de l’homme qui tient un blog sur RT.com, a récemment suscité une polémique en s’exprimant à l’ONU.

Lors d’une conférence de presse organisée par la mission syrienne auprès de l’ONU, elle a qualifié d’« erronée » la couverture médiatique occidentale de la guerre en Syrie, affirmant que leurs sources de l’Occident n’étaient « pas crédibles » et même, dans le cas d’Alep, irréelles.

lundi 19 décembre 2016
par  Alger republicain

La bataille d’Alep, une preuve flagrante de la complicité des puissances impérialistes avec les forces de l’obscurantisme

Les journalistes à la solde de la bourgeoisie impérialiste se prétendent indépendants. Leur besogne consiste à brouiller les pistes, à semer le doute sur les responsables des massacres perpétrés par les groupes obscurantistes.

C’est un peu comme chez nous pendant la décennie noire, lorsque la campagne du« qui tue qui ? » déclenchée en France avait pour objectif de laver ces groupes de leurs crimes en les attribuant à ceux qui les combattaient.

Une partie de la presse algérienne continue à entretenir cette opération de tromperie sous le paravent de la défense de la démocratie. La chaîne de TV basée à Londres, créée par le FIS et financée par le Qatar, déverse ce mensonge. Des journalistes et des « opposants » qui se présentent sous l’étiquette de « démocrates » la cautionnent, apportant de la sorte leur appui aux manœuvres politiques justifiant les ingérences.

.

Liès Sahoura
16.12.16

samedi 17 décembre 2016
par  Alger républicain

Alep : des civils en quête de nourriture dans les zones abandonnées par les combattants

Les médias français se sont bien gardés de diffuser des images qui montrent sous leur vrai jour leurs protégés à Alep

vendredi 16 décembre 2016
par  Alger républicain

Haïti l’insoumise, martyrisée pendant des siècles, cherche aujourd’hui encore à se libérer de l’emprise impérialiste (1re partie)

Christophe Colomb de malheur comme le qualifient les Indiens d’Amérique, ce personnage diabolique que les Occidentaux présentent de façon outrancière sous les traits d’un héros et d’un grand scientifique, n’était en fait, qu’un vulgaire chercheur d’or. C’était surtout un véritable colonisateur. Chaque fois qu’il prenait possession d’un territoire, il le décrétait territoire de sa majesté le roi d’Espagne.

Mais sa première préoccupation, dès qu’il mettait pieds à terre, c’était la recherche des mines d’or. Il voulait de grandes quantités d’or pour financer les croisades. D’ailleurs, son expédition a été financée dans sa presque totalité par l’Eglise qui a joué un rôle déterminant dans toute l’opération coloniale de l’Espagne. L’Eglise s’est enrichie outrageusement et doit son immense fortune au pillage massif des grandes richesses de ces régions.

Liès Sahoura
16.12.16

vendredi 16 décembre 2016
par  Alger republicain

Messaoud Belmadani nous a quittés

JPEG - 23.8 ko
Messaoud Belmadani
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le souvenir des combats menés par Messaoud restera impérissable. De nombreux jeunes sont en train de faire leur expérience de la lutte des classes. Il prendront sa relève.

Alger républicain

jeudi 15 décembre 2016
par  Alger républicain

Alep : le poids de la désinformation, le choc des mensonges

Si les médias occidentaux citent de supposés « habitants d’Alep Est », rencontrés uniquement via les réseaux sociaux, Alexandre Goodarzy, Chef de mission en Syrie pour SOS Chrétiens d’Orient, lui, les rencontre en chair et en os tous les jours. Et le tableau qu’il dresse de la situation tranche singulièrement avec celui véhiculé par les médias mainstream :

« Hier et encore aujourd’hui, vous êtes dans la rue, c’est une célébration ce à quoi vous assistez : les gens célèbrent la libération d’Alep. On n’est pas en train de subir une chute de la ville, c’est une célébration, ce sont deux populations qui ont été séparées et qui se retrouvent, il n’est plus question d’Alep Est ou d’Alep Ouest, c’est Alep tout court ! »

Maxime Perrotin
14.12.16
in Sputnik

mardi 13 décembre 2016
par  Alger republicain

Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie d’Alger (ENA) : les enseignants licenciés introduisent un recours pour leur réintégration

Leur licenciement a été décidé en contradiction avec les règles de droit qui régissent la Fonction publique. Le motif de cette décision est la publication dans la presse de leur opinion sur le fonctionnement de l’Ecole et l’état de la recherche agronomique dans le pays. La décision de licenciement a provoqué un mouvement de protestation au sein de la communauté universitaire.

R.N.

mardi 13 décembre 2016
par  Alger republicain

Syrie : Les USA, la France et leurs alliés ont organisé la reprise de Palmyre par Daech *

Alors que pendant le week end, l’aviation russe aide efficacement l’armée syrienne à repousser l’attaque d’environ 500 terroristes de Daesh contre Palmyre, ceux-ci changent de stratégie et se replient vers les quartiers habités et les zones historiques, que l’aviation ne peut pas pilonner.

Par ailleurs, de très importants renforts, environ 5000 personnes, se regroupent sur différents fronts et reprennent simultanément l’attaque des hauteurs stratégiques, des routes d’accès et finalement de la ville elle-même. L’armée syrienne, devant l’avancée des groupes terroristes, évacue 80% de la population, les réserves d’armes et les moyens militaires stockés en vue de l’attaque de Deir ez-Zor et Rakka. Hier soir, les forces syriennes reconnaissent avoir laissé la ville aux mains de l’Etat islamique.

D’où viennent ces 5000 terroristes sortis du désert ?

dimanche 11 décembre 2016
par  Alger republicain

56e anniversaire des mémorables manifestations populaires du 11 décembre 1960

Six ans après le déclenchement de la lutte armée pour la libération nationale et l’indépendance, par dizaines de milliers, les Algériens descendent dans les rues d’Alger et de nombreuses autres villes pour manifester leur volonté de s’affranchir du système colonialiste.
Ils répondaient aux provocations des « ultras » partisans fanatiques de l’Algérie française et de la perpétuation de l’oppression du peuple algérien. Ils tenaient à faire savoir au général de Gaulle en tournée en Algérie qu’ils rejetaient sa manœuvre tendant à octroyer une autonomie de pure forme sans rupture des liens de dépendance de la métropole.

Zoheir BESSA
11.12.16

dimanche 11 décembre 2016
par  Alger républicain

Le peuple français se souviendra-t-il ?

JPEG - 347.1 ko
Affiche collée par le mouvement associatif dans les rues de la ville de Marseille en France

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

dimanche 11 décembre 2016
par  Alger républicain

Les Algériens face à Maurice Papon : de Constantine (1956-1958) à Paris (1958 - octobre 1961)

Cet article veut rappeler l’ignominie des massacres d’état perpétrés contre le peuple algérien par un homme, Maurice Papon, couvert constamment de 1945 à 1967 par l’ensemble de la classe politique française.

Kateb Yacine n’oublie pas et invite par sa poésie militante le peuple de France à briser le silence et à se souvenir.

Ouahiba Hamouda

dimanche 11 décembre 2016
par  Alger républicain

Contribution : Droits de l’homme, droits des peuples et crimes du système capitaliste-impérialiste contre l’humanité

Les lois permettent-elles la condamnation de la France pour ses crimes de guerre et ses crimes contre l’humanité ?
L’Algérie a subi les deux types de crime de la part de l’ancienne puissance coloniale : les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité.

[...]
Afin d’éviter de répondre des crimes de guerre dont elle a été responsable et d’être tenue de réparer ses crimes, la France a, par un glissement sémantique, trouvé ce subterfuge juridique pour nommer une guerre de grande ampleur, d’ « événements », terme qui enlève toute gravité au conflit. Ce terme d’« événement » renvoie au concept de problème interne. En somme la guerre d’Algérie est présentée comme étant un élément purement interne à la nation française et qui ne doit en aucun cas faire intervenir des éléments juridiques externes et internationaux.

Ainsi donc les crimes perpétrés contre la nation algérienne sont maquillés en conflit internes.

Kh. Sebdou
10.12.16

mardi 29 novembre 2016
par  Alger républicain

Fidel ...

JPEG - 19.1 ko
Fidel Castro
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

mardi 29 novembre 2016
par  Alger républicain

Fidel en famille

JPEG - 33.7 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

« Tant que l’impérialisme existera, le Parti, l’État et le peuple porteront une attention maximale aux services de la défense. Nous ne baissons jamais la garde révolutionnaire. L’Histoire enseigne avec une trop grande éloquence que ceux qui oublient ce principe ne survivent pas à l’erreur. »

Fidel Castro, Rapport central du 1er Congrès du Parti communiste, 1975

Tubal Páez
in Granma
23 août 2016

lundi 28 novembre 2016
par  Alger republicain

Fidel Castro : disparition d’un dirigeant révolutionnaire intransigeant et totalement dévoué à l’émancipation de tous les peuples de la planète

JPEG - 44.7 ko
Fidel Castro un dirigeant révolutionnaire intransigeant et totalement dévoué à l’émancipation de tous les peuples de la planète

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Et même s’il n’en restait qu’un, il serait celui-là,
Il le disait lui-même ces dernières années, la traitrise et la couardise étant devenues légion parmi les carriéristes et les opportunistes grisés par les temps où le socialisme était triomphant, à une époque où les capacités de la contre-offensive impérialiste avait été sous-estimée.

Il était un vrai dirigeant communiste. Au service de son peuple, attentif à ses espoirs, interprète de son refus de courber l’échine, de sa volonté d’en finir avec tout ordre basé sur l’exploitation et l’oppression de classe, solidaire avec les luttes de tous les peuples de la planète pour abolir les privilèges et la domination des puissants, éliminer les guerres en extirpant leurs racines de classe. Un dirigeant internationaliste.

.

AR

mardi 22 novembre 2016
par  Alger républicain

Publication de Mémoire éclatée de Nils Andersson

JPEG - 25.7 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Nous apprenons la publication de Mémoire éclatée, de Nils Andersson ce grand militant de la liberté qui a, avec courage et fermeté durant notre lutte de libération nationale, déployé tous les moyens pour contribuer à notre combat et participer à la bataille de décolonisation que les Algériens menaient contre la France coloniale et qui commençait à être menée également par les peuples asservis par les puissances occidentales.

C’est ainsi qu’il devint lui-même éditeur pour publier en Suisse, le livre La Question écrit en prison par le directeur d’Alger républicain, Henri Alleg qui avait subi les pires sévices de torture.

Nils Andersson, auquel nous rendons hommage car il est un homme qui s’est toujours engagé pour les justes causes humaines et qui en fit son credo.
Aujourd’hui, son engagement dans les luttes anticoloniales se poursuit toujours.

Alger républicain