Articles les plus récents

jeudi 30 octobre 2014

Le rôle diplomatique secret de Google dénoncé par Julian Assange

Dans un livre publié en septembre dernier, le fondateur de Wikileaks décrit en profondeur le rôle diplomatique joué très discrètement mais efficacement par Google, en particulier dans les pays arabes. Pour Julian Assange, Google est devenu une officine au service des intérêts américains, notamment grâce à sa filiale Google Ideas dirigée par Jared Cohen.

.

Guillaume Champeau

26.10.14

in Numerama magazine

jeudi 30 octobre 2014

Regard syrien sur les Kurdes et le mouvement du Hamas

EIIL made in USA - D.R

Après plus d’un mois de raids aériens menés par les USA et leurs alliés contre Daech [EIIL ou ISIS] en Irak et en Syrie, nombre d’observateurs font remarquer l’effet inverse sur le terrain. Daech avance et occupe encore plus de villes et de villages notamment dans la région d’Al-Anbar en Irak et dans le nord de la Syrie, tandis que l’Armée arabe syrienne et les Kurdes syriens du Nord, hommes et femmes, sont en passe d’entrer dans la légende.

.

Par Bahjat Sleiman

in Mondialisation.ca,

17.10.14

mardi 28 octobre 2014

La dernière lettre de Reyhaneh exécutée par pendaison en Iran, à sa mère, Sholeh Pakravan

Reyhaneh Jabbari - La derniere lettre - Ma tendre mère, chère Sholeh, qui m'est plus chère que ma propre vie, je ne veux pas pourrir sous terre. Je ne veux pas que mes yeux ou mon jeune cœur deviennent poussière. Tu dois les supplier pour que, dès que je serai pendue, mon cœur, mes reins, mes yeux, mes os et tout ce qui peut être transplanté soit retiré de mon corps et donné à quelqu'un qui en a besoin. Ma tendre mère, chère Sholeh, qui m'est plus chère que ma propre vie, je ne veux pas pourrir sous terre. Je ne veux pas que mes yeux ou mon jeune cœur deviennent poussière. Tu dois les supplier pour que, dès que je serai pendue, mon cœur, mes reins, mes yeux, mes os et tout ce qui peut être transplanté soit retiré de mon corps et donné à quelqu'un qui en a besoin.

.

Dans cette dernière lettre à sa mère, Reyhaneh lui demande de s’assurer que tous ses organes soient donnés après sa mort.

Les militants ont déclaré que Pakravan avait été autorisée à voir sa fille pour la dernière fois pendant seulement une heure la semaine de son exécution et qu’elle avait été informée de sa mort imminente par une note, quelques heures avant.

Reyhaneh Jabbari RIP loin de tes tortionnaires et de tes bourreaux.

.

In Solidarité ouvrière

27/10/2014

dimanche 26 octobre 2014

Le saviez-vous ? 14 pays africains contraints par la France à payer l’impôt colonial pour les “avantages” de l’esclavage et de la colonisation

Relation Afrique - France - D.R Le saviez-vous ? Aujourd’hui encore, beaucoup de pays africains continuent de payer un impôt colonial en France, et ce malgré l’indépendance !

Lorsque Sékou Touré de Guinée décida en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et opta alors pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris était s’est indignée, et dans un acte de fureur historique, demanda à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leur yeux, les avantages de la colonisation française.

Trois mille Français quittèrent le pays, en prenant tous leurs biens et détruisant tout ce qui ne pouvait être déplacé

.

.

Mawuna Remarque Koutonin

05.02.14

siliconafrica.com

dimanche 26 octobre 2014

Les manifestations de Hong Kong : Les raisons profondes de ce mouvement pour la « démocratie »

Les manifestations qui secouent Hong Kong, en Chine, dans le but d’obtenir des réformes du code électoral pour les élections de 2017, sont devenues un sujet international et une source de confusion politique.

Si l’on veut évaluer un nouveau mouvement politique, il est important de comprendre quelles forces politiques le soutiennent, quelles sont ses revendications, qui il attire et l’origine sociale de ceux qui le créent.

.

Par Sara Flounders

Mondialisation.ca,

23 octobre 2014

workers.org

vendredi 24 octobre 2014
par  Algerep

Après la manifestation des policiers : tout rentre dans l’ordre

Avec une célérité remarquable, le gouvernement semble avoir désamorcé le mécontentement des policiers anti-émeutes, dont les manifestations inattendues avaient suscité inquiétudes et interrogations à divers niveaux.

Il s’est engagé à satisfaire leurs revendications "socioprofessionnelles"* après leur défilé dans les rues d’Alger et leur sit-in devant le siège de la Présidence, dont le signal de départ avait été donné par la marche de leurs collègues de Ghardaïa. Le régime a su être à l’écoute des plaintes de ceux qui risquent leur peau en le servant. Il y a encore de l’argent à redistribuer même si la baisse du prix du pétrole commence à susciter des angoisses.

L’effervescence est donc vite retombée. Mais les questions se posent sur la signification d’un événement aussi inédit.

Kader Badreddine

Alger républicain

24.10.14

jeudi 23 octobre 2014
par  Algerep

Les travailleurs de l’ENGOA sont de nouveau en grève

Depuis deux semaines, ils viennent chaque jour se regrouper sous le pont et aux alentours en face de leur entreprise. Le directeur de l’entreprise refuse de recevoir les responsables syndicaux pour étudier avec eux les solutions à apporter aux multiples revendications listées dans une plate-forme qui lui a été déjà remise. Cette grève est suivie par les quatre mille travailleurs de l’entreprise.

.

Correspondance particulière

23.10.14

mercredi 22 octobre 2014

La communauté internationale promet de reconstruire Gaza... avec des ateliers de misère pour exploiter les ouvriers palestiniens

Exposition "Tahaluk" [Exténué] de l'artiste palestinien Iyad Sabbah, sur la plage de Gaza, une série de personnages en argile qui fuient leurs maisons, pour représenter le récent massacre perpétré par l'armée sioniste d'occupation dans le quartier de Shejaiya (source Jamal Dajani) - D.R

.

16.10.2014 - Le siège israélien de la Bande de Gaza a emmené dans son sillage un rituel tristement familier : l’armée israélienne détruit de grands pans de l’enclave côtière ghettoïsée, laissant derrière elle des dizaines de milliers de sans-abri, les vestiges du carnage et des monceaux de gravats. Ensuite, les diplomates occidentaux et arabes se précipitent vers une capitale du Moyen-Orient pour jouer les agents d’entretien de l’Etat juif, promettant des milliards d’aide pour nettoyer le gâchis laissé par Israël. Et, avec une régularité d’horloge, Israël détruit à nouveau tout un an ou deux après, bombardant Gaza avec une férocité sans précédent.

.

Par Max Blumenthal

Gaza - 21 octobre 2014

in ISM

lundi 20 octobre 2014

Terreur obscurantiste en Algérie : Madame Leila Aslaoui n’abdique pas

"Le 17 octobre 1994 à 15h30, le terrorisme islamiste assassina, à l’arme blanche, à l’intérieur de son cabinet dentaire (sis 2 rue Bab-Azzoun Alger), le docteur Mohamed-Rédha Aslaoui à l’âge de 53 ans."

in Le Soir d’Algérie

16.10.14

lundi 20 octobre 2014

Suite au décès de sa fille Ida Les remerciements d’Annie Steiner

"Alger républicain tient à s’associer à tous ceux qui ont exprimé leurs sentiments de solidarité à notre amie, la valeureuse moudjahida Annie Steiner, en un moment aussi douloureux.

Nous lui présentons nos très sincères et fraternelles condoléances et l’assurons de notre amitié et de notre respect ".

Alger républicain

20.10.14

dimanche 19 octobre 2014

Qui bénéficie des milliards promis pour la reconstruction de Gaza ?

12.10.14 Egypte - DR

En réalité, Israël est le véritable bénéficiaire de cette aide monétaire. La communauté internationale, ainsi qu’elle se proclame, a une fois de plus payé la facture de la reconstruction de même qu’elle arme Israël et l’assure de l’impunité qui ne fait que récompenser son assaut sur Gaza et garantit essentiellement sa répétition.

Par Maureen Clare Murphy

Electonic Intifadha

15.10.14

dimanche 19 octobre 2014

Les morts du virus Ebola facilités par l’impérialisme

Ebola - Seuls les systèmes de soins de santé gratuits et publics avec un accent sur la prévention peuvent apporter une réponse adéquate. - - DR

Seuls les systèmes de soins de santé gratuits et publics avec un accent sur la prévention peuvent apporter une réponse adéquate. [...] Cette épidémie démontre de la manière la plus tragique les plaies chroniques et profondes dans le continent africain causé par le colonialisme, par le pillage continu des ressources productrices de richesses et par les dettes publiques élevées qui font que les pays africains et leurs économies sont réduits en esclavage pour le FMI, la Banque Mondiale et les cartels monopoles.

FSM Fédération syndicale mondiale

17 oct 2014

dimanche 19 octobre 2014

A propos des évènements de Hong Kong

Nos médias (les médias du capital, ne l’oublions pas !) adorent les manifestants hongkongais qui, par milliers prétendent-ils, brandissent des parapluies pour exiger la démocratie, la pure, la vraie, l’authentique !

[...]

Il y a là une tentative manifeste des États-Unis de déstabiliser la Chine. Il y en aura d’autres, soyons-en certains. N’accordons aucun crédit à ces manoeuvres !

.

D.R.

18.10.14

in Résistance politique

dimanche 19 octobre 2014

HUIT HEURES AVEC HENRI ALLEG

Toute une vie de combats contre l’exploitation et pour le socialisme. Rencontre organisée par l’ A.C.C.A. et le P.A.D.S. . Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui – Parti Algérien pour la (...)
mercredi 15 octobre 2014

Le virus Ebola ne vient pas d’Afrique

Ebola-mensonges - D.R

Le virus Ebola est un filoviridae dont l’origine remonte au mois d’août 1967, dans la ville de Marburg en République Fédérale d’Allemagne. L’apparition originelle et inaugurale s’est faite dans un des laboratoires de la ville travaillant indifféremment pour des objectifs civils et militaires. Officiellement, lors des travaux de recherche pour fabriquer des vaccins, au moins 35 laborantins ont été contaminés dont 7 ont trouvé la mort malgré les soins intensifs prodigués. L’origine du virus Ebola n’est pas en Afrique.

.

Dr Guy Kodzo ALOVOR, Médecin et Dr Yves Ekoué AMAÏZO, Directeur Afrocentricity Think Tank

in Afrocentricity Think Tank

28 septembre 2014

mardi 14 octobre 2014

La guerre contre la Syrie s’étend au pays voisins : Le Liban en grave danger

Drapeau libanais

Le Moyen-Orient a subi une rapide transformation au cours des trois dernières années, par la guerre civile en Syrie, qui a fait éclater le pays et a rendu les frontières poreuses avec les pays voisins. L’État islamique (connu auparavant sous le nom de ISIS) et les Kurdes ont pris complètement le contrôle du vide de pouvoir, ce qui va avoir des conséquences pour les années, si ce n’est les dizaines d’années à venir.

.

Moon of Alabama

in Arrêt sur info

10.10.14

mardi 14 octobre 2014

Thomas Sankara, fondateur du « pays des hommes intègres » [1949-1987]

Thomas Sankara président du Burkina Fasso du 4..08.83 au 15.10.87 date à laquelle il est assassiné lors d'un coup d'Etat de Blaise Compaoré

.

Le capitaine Thomas Sankara incarne et dirige la Révolution démocratique et populaire du Burkina Faso, du 4 août 1983 au 15 octobre 1987, date à laquelle il est assassiné lors d’un coup d’État organisé par les hommes de son bras droit, Blaise Compaoré actuellement au pouvoir.

Son combat pour le droit à l’émancipation des peuples, le chemin tracé pour la libération et le développement de son pays, la Haute Volta - appelé sous sa présidence Burkina Faso ( « l’homme intègre » ) – est devenu le symbole de lutte et d’espoir pour des générations d’Africains.

Le 4 octobre 1984, Sankara s’adresse à la Trente-neuvième session de l’Assemblée générale des Nations Unies.


Voici un moment remarquable de l’Histoire de l’Afrique, ce continent terre nourricière de la planète jusqu’à nos jours.

Les peuples africains ont encore à apprendre de quelques grands hommes qui offrirent leur vie pour que cesse l’ignorance et l’exploitation des peuples à travers la planète. Et il y a aujourd’hui encore leçon à prendre de ce combat.

A.R.

13 octobre 2014

dimanche 12 octobre 2014

Le libéralisme une dictature qui se met en marche

Aldous Huxley - D.R À partir de la fin des années soixante-dix, le néolibéralisme apparaît comme la nouvelle idéologie dominante. Elle sera d’abord mise en application aux États-Unis avec le président Ronald Reagan et en Grande-Bretagne avec Margaret Thatcher avant de se propager au reste du monde. Sur le plan politique, le néolibéralisme prône une réduction maximale de l’État ce qui, mécaniquement, accentue le pouvoir de l’oligarchie. Sur le plan économique, c’est le développement du marché dans tous les domaines, la financiarisation d’une partie du capital et la mondialisation du commerce. L’État n’est plus à même de réguler à lui seul le marché, en conformité avec lequel la politique doit désormais évoluer. On assiste à un renforcement de la libéralisation, de la privatisation et de la dérégulation. Lesconséquences sociales de ces mutations économiques sont de plus en plus perceptibles et douloureuses : l’émergence d’une « classe supérieure » adaptée au nouvel environnement concurrentiel va de pair avec celle d’un groupe sans cesse grandissant de personnes laissées pour compte. Les intérêts du marché l’emportent sur ceux de la société.

.

Capitaine Martin

in Resistance.fr

05.10.14

dimanche 12 octobre 2014

Henri Alleg, l’Algérie pour mémoire

L’association Art et mémoire au Maghreb organise une exposition en hommage à Henri Alleg, du 4 au 30 octobre 2014, en partenariat avec la Bibliothèque Nelson Mandela, avec le soutien de la ville de Vitry-sur-Seine et du Conseil Général du Val de Marne.

mercredi 8 octobre 2014

Derrière l’alibi anti-terroriste, la guerre du gaz au Levant

Si chacun adhère au discours anti-terroriste de Washington et de ses alliés du Golfe, tout le monde comprend qu’il n’est qu’une justification oratoire pour une guerre qui poursuit d’autres fins. Les États-Unis affirment vouloir détruire l’Émirat islamique qu’ils ont créé et qui réalise pour eux le nettoyage ethnique nécessaire au plan de remodelage du « Moyen-Orient élargi ». Plus étrange encore, ils affirment vouloir le combattre en Syrie avec l’opposition modérée qui est composée des mêmes jihadistes que lui. Enfin, ils ont détruit à Rakka des bâtiments qui avaient été évacués deux jours auparavant par l’Émirat islamique. Pour Thierry Meyssan, derrière ces apparentes contradictions se poursuit la guerre du gaz.

.

Thierry Messan

Réseau Voltaire | Damas (Syrie)

29.09.14 Thierry Messan

Réseau Voltaire | Damas (Syrie)

29.09.14

jeudi 2 octobre 2014

Le grand mensonge de l’État islamique : « Les terroristes c’est nous »

Troupes de l'EIIL - DR - Les reportages médiatiques ne mentionnent toutefois pas que les chefs d'État et de gouvernement, conseillés par leurs services secrets respectifs, ont approuvé la campagne étasunienne contre l'État islamique en étant pleinement conscients que le renseignement étasunien était l'artisan tacite de ce groupe, issu d'un vaste réseau d'entités terroristes « {djihadistes} » soutenues par les États-Unis. Les pays sont soit contraints d'appuyer la résolution chapeautée par les États-Unis ou ils sont complices de leur programme terroriste.

Rappelons que l’Arabie saoudite et le Qatar ont financé et formé les terroristes de l’État islamique (EI ou EIIL) pour le compte des États-Unis. Israël héberge l’EI dans le plateau du Golan et l’OTAN, en liaison avec le haut commandement turc, est impliqué depuis mars 2011 dans la coordination du recrutement des combattants djihadistes envoyés en Syrie. En outre, les brigades de l’EIIL en Syrie et en Irak sont intégrées par des forces spéciales occidentales et des conseillers militaires.

.

Par Prof Michel Chossudovsky

Mondialisation.ca

30.09.14

jeudi 2 octobre 2014

Ils veulent la guerre !

Guerre - - Paix

À Paris se sont réunis près de trente pays qui veulent la guerre ! Tout fier, le Président français (qui ne représente plus guère la France) n’est pas avare de bons sentiments : il nous parle de lutte contre le terrorisme, de démocratie, d’humanité en danger, d’unir nos efforts, etc.

Ce serait plus convaincant s’il n’avait pas lui-même aidé, protégé, armé ces mêmes terroristes de Daesh qu’il présentait comme des modérés quand il les appelait à se battre contre la Syrie présidée par Bachar el Assad !

.

D.R.

in Résistance politique

28.09.14

lundi 29 septembre 2014

USA, le réarmement nucléaire du Prix Nobel de la paix

Il y a cinq ans, en octobre 2009, le président Barack Obama reçut le Prix Nobel de la Paix du fait de « sa vision d’un monde libéré des armes nucléaires, et du travail qu’il accomplissait dans ce sens, qui a puissamment stimulé le désarmement ». Motivation qui apparaît encore plus grotesque à la lumière de ce que documente aujourd’hui un ample dossier du New York Times : « L’administration Obama est en train d’investir des dizaines de milliards de dollars dans la modernisation et la reconstruction de l’arsenal nucléaire et des sites nucléaires étasuniens ».

.

Manlio Dinucci

Géographe et journaliste

Edition de mercredi 24 septembre 2014 de il manifesto,

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

lundi 29 septembre 2014
par  algerep

Abderrahmane Fardeheb il y a 20 ans

Abderrahmane Fardeheb - DR El Watan

.

Il y a 20 ans, le 26 septembre 1994, Abderrahmane Fardeheb était assassiné sous les yeux de sa fille qu’il emmenait à l’école. Ce meurtre fut exécuté par une bande de criminels qui se revendiquaient d’une conception rétrograde de l’Islam.

Il s’inscrivait dans une opération de liquidation des hommes de progrès commanditée pour faciliter le passage à l’accaparement des richesses du pays par les classes sociales privilégiées et prédatrices.

AR

28.09.14