Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 15 mars 2019
par  Alger republicain

Enjeux d’un 4e vendredi de marche contre le régime de Bouteflika

Le mouvement populaire contre le pouvoir de Bouteflika va connaître aujourd’hui un élan encore plus grand avec l’afflux prévisible de centaines de milliers, voire de millions de citoyens dans les rues de la capitale, dans toutes les villes jusqu’au plus petit village du pays.
Loin de calmer la colère de la jeunesse, l’annonce de Bouteflika de ne pas briguer un 5e mandat mais de prolonger son 4e en piétinant la Constitution dans le prétendu but d’organiser une transition politique avant de quitter le fauteuil présidentiel

Zoheir Bessa
15.03.19

mardi 12 mars 2019
par  Alger républicain

Bouteflika renonce au 5e mandat : Le mouvement populaire arrache une première victoire mais le combat continue

JPEG - 185.9 ko
Du balcon qui surplombe la place Maurice Audin on découvre l’immense cortège des manifestants du 8 mars contre le 5e mandat de Bouteflika

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

vendredi 8 mars 2019
par  Alger republicain

8 mars 2019 journée internationale de luttes des femmes contre les inégalités, l’exploitation, l’oppression, le despotisme et les guerres

Ce 8 mars 2019 restera gravé dans l’histoire des luttes politiques et économiques les plus marquantes de l’Algérie.

Il coïncide avec les gigantesques manifestations populaires contre le 5e mandat de Bouteflika. Le chef de l’Etat diminué depuis 2014 est moribond, incapable de se mouvoir, de s’exprimer, de se montrer. Mais il est utilisé avec son consentement pour perpétuer les intérêts d’une infime minorité qui s’est enrichie par le vol, le pillage des richesses du pays et la sueur de la classe ouvrière et des travailleurs.

AR
08 mars 2019

lundi 4 mars 2019
par  Alger republicain

Face aux manifestations populaires contre un 5e mandat de Bouteflika, le pouvoir manigance un nouveau plan

Au mépris des immenses marches populaires de protestations contre le 5e mandat de Bouteflika, marches qui ont rassemblé vendredi 1er mars des centaines de milliers de citoyens dans la capitale et dans des dizaines d’autres villes, le pouvoir vient d’annoncer que le chef de l’Etat impotent et muet a décidé de se représenter à l’élection présidentielle (...)

vendredi 1er mars 2019
par  Alger republicain

Marches populaires contre un 5e mandat de Bouteflika

Depuis le 22 février des marches et manifestations populaires, ont lieu dans de nombreuses régions du pays pour exprimer le rejet de la candidature de Bouteflika à un 5e mandat. Elles se déroulent dans une ambiance pacifique rare vu l’ampleur de la mobilisation des marcheurs en grande majorité des jeunes.

Selon les premières informations elles ont touché une quarantaine de wilayates.

RN