Dossiers d’Actualité nationale

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 2 mars 2016
par  Alger républicain

Les pièges du crédit à la consommation

La manne est importante et alléchante. C’est la ruée des banques européennes vers l’Algérie, notamment de l’établissement financier CETELEM, connu pour les dégâts qu’il a occasionnés à des pans entiers de la société en France où des familles se retrouvent régulièrement devant les tribunaux pour faillite personnelle. [...]

Le crédit à la consommation, aux méfaits tentaculaires, aura donc des conséquences dévastatrices sur les ménages sur les plans social et économique.
Le travailleur sera ponctionné mensuellement jusqu’à 30% de son salaire pour rembourser son crédit.

.

Kh. S

02.03.16

dimanche 2 mars 2014

Crise au sein du régime et élection présidentielle du 17 avril prochain : ce qu’en pense le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme

Attaque ouverte du secrétaire-général du FLN contre le Département du Renseignement et de Sécurité, grosses affaires de corruption, danger sur l’unité territoriale du pays, candidature de Bouteflika pour un 4e mandat, etc., les communistes organisés dans le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme exposent leurs appréciations. Dans une déclaration datée du 27 février, ils livrent leur analyse des dissensions qui ont éclaté au sein du pouvoir et proposent des orientations de lutte pour le mouvement populaire.

.

AR

samedi 8 juin 2013

Sabotage de l’économie nationale et ampleur de la collusion des corrompus avec les multinationales*

A travers ces larges extraits que nous reprenons d’un article du général à la retraite Mohand Tahar Yala, ancien commandant en chef de la marine militaire algérienne, publié dans El Watan du 21 mai 2013, le lecteur peut avoir une idée de l’étendue de la catastrophe que vit quotidiennement le pays. Le cauchemar dont parle le général Yala, n’est pas « macro-économique ». C’est le cauchemar de la libéralisation de l’économie du pays. Les phénomènes qu’il dénonce et les chiffres qu’il révèle ou qu’il rappelle dans son écrit sont des réalités étroitement liées au capitalisme réel et à sa « globalisation ».

Nous reviendrons dans un prochain article sur l’analyse politique du général Yala.

AR.

dimanche 14 février 2010
par  Alger républicain

Comment le pouvoir politique a castré la loi

Dès son intronisation en 1999, Abdelaziz Bouteflika avait affiché sa position vis-à -vis du phénomène de la corruption en Algérie en déclarant, dans l’un de ses nombreux discours, que « dans ce pays, les gens volent en utilisant la loi ».

.

1er février 2010

Par Nouri Nesrouche

in El Watan