Luttes sociales en Algérie

.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 28 janvier 2018
par  Alger republicain

7 syndicalistes d’Air Algérie suspendus : la direction réprime la grève du personnel commercial navigant*

Jeudi dernier … le personnel commercial navigant a décidé d’observer un arrêt de travail d’abord à l’aéroport international d’Alger, avant que tous les avions ne soient cloués au sol au niveau national.

A l’origine de ce débrayage, la notification par la direction générale de la suspension des sept membres du bureau du syndicat autonome, le Snpcn en fin de matinée (en représailles de la grève du lundi 22 janvier du PNC, stewards et hôtesses de l’air.

Note de la rédaction d’Alger républicain).

lundi 22 janvier 2018
par  Alger republicain

Grève des travailleurs de l’ENMTP

Les travailleurs de l’Entreprise nationale des matériels de travaux publics (ENMTP) de la zone industrielle de Ain-Smara (Constantine) en grève depuis le dimanche 14 janvier ont repris le travail hier matin. La décision a été prise après l’acceptation par la direction de l’entreprise d’entamer des négociations.

Excédés par la baisse insupportable de leur pouvoir d’achat érodé par une inflation continue, plus de 400 travailleurs des unités de production, de services et de commercialisation se sont mis en grève après avoir déposé une plate-forme de revendications.

C.P
22.01.18

dimanche 21 janvier 2018
par  Alger républicain

Action des jeunes chômeurs de Sougueur

Une cinquantaine de jeunes s’est rassemblée devant le siège de l’ANEM de Sougueur le 07-01-2018 de 8h30 à 16h pour demander un emploi digne et le départ du directeur de l’ANEM de Sougueur.

Les chômeurs de Sougueur

mercredi 25 octobre 2017
par  Alger républicain

Les travailleurs de la SNVI renouent avec la protesta !

Plus d’une centaine de travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) TIARET ont observé le 16 octobre 2017, un sit-in devant le siège de la direction générale pour dénoncer le blocage que connaît l’entreprise et ce malgré les milliards injectés pour booster et relancer la production.

Si Merabet Noureddine
Tiaret.