Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 26 mars 2020

Décès de Aziz Debbiche ancien militant du PAGS*

J’ai le regret de vous annoncer le décès de notre camarade et ami Aziz Debbiche, Djamel pour ses camarades du PAGS
Adieu mon camarade Adieu petit frère Adieu l’ami Adieu toi qui a été le symbole de l’engagement Harrachi Adieu mon petit Aziz laaziz
Qui viendra me chercher à chacune de mes visites à Alger ? Qui viendra fièrement me parler de ses (...)

samedi 21 mars 2020
par  Alger republicain

Décès de notre ami Fernand Gallinari

C’est avec une tristesse indicible que nous venons d’appendre le décès de notre ami. Fernand est décédé à l’hôpital de Sète (France) des suites d’un accident conjugué à des insuffisances cardio-respiratoires qui minaient sa santé depuis des années. Sa disparition plonge tous ceux qui l’ont connu dans une profonde affliction.
Courageux et lucide jusqu’à son (...)

samedi 7 mars 2020

Décès de la poétesse Ouahiba Aboun Adjali : Interdire l’oubli

Un bel hommage est rendu à Ouahiba par Ameziane FERHANI dans le quotidien national El Watan du 7 mars.
Nous le reproduisons dans son intégralité*.
Elle manquait déjà au paysage culturel national qu’elle avait marqué de manière passionnée et originale, notamment dans les années 2000.
Elle manquera désormais de manière bien plus implacable suite à son (...)

samedi 7 mars 2020
par  Alger republicain

8 Mars, journée internationale de luttes des femmes pour l’égalité, la paix, contre l’exploitation et l’oppression

Alger républicain publie un article sur la militante communiste Eliette Loup. Repris du site web de la revue Mémoria, cet article* nous a été signalé par Lechlech Boumediene qui suggère de rendre hommage à Eliette à l’occasion de la journée du 8 Mars. AR
Portrait de la moudjahida Eliette Loup
Par Hassina AMROUNI
28 juin 2017
A l’admiration suscitée (...)

vendredi 6 mars 2020
par  Alger republicain

Ouahiba Aboun Adjali nous a quittés

C’est avec un immense sentiment d’affliction que nous annonçons le décès de notre camarade. Elle a poussé son dernier soupir après un long combat contre une maladie cardio-vasculaire qui minait sa santé. Ouahiba était une militante discrète, dévouée et persévérante. Malgré une santé chancelante, elle était depuis sa jeunesse l’incarnation même de (...)