Culture


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 29 octobre 2016
par  Alger republicain

Bernard Deschamps dédicacera ses oeuvres au Salon International du Livre d’ Alger

Il dédicacera notamment son dernier livre
« Chroniques algériennes 2006-2016 »
le samedi 29 octobre à partir de 15 heures,
au stand des éditions El Ibriz,
Pavillon central, Zone B 50.
Notre ami Bernard Deschamps séjourne régulièrement en Algérie où il a établi de profonds liens d’amitié tissés par le combat qu’il mène en France contre les opérations de (...)

mercredi 21 septembre 2016
par  Alger républicain

La rentrée des classes avec le maitre Mouloud Feraoun

JPEG - 13.9 ko
Mouloud Feraoun
D.R.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

En cette rentrée des classes, hommage et portrait de celui qui lutta pour le droit à l’instruction et au progrès pour l’ensemble de nos masses populaires, à celui qu’on assassina froidement parce qu’acteur d’une politique scolaire mais également d’une politique sociale.

.

Ouahiba Hamouda
22 août 2016

mercredi 25 mai 2016
par  Alger républicain

Conversations avec Chavez à la librairie El Ijtihad à Alger

JPEG - 274.4 ko
PDF - 286.1 ko
Conversations avec Hugo Chavez

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

samedi 7 mai 2016

Nedjma, une femme de soixante ans… L’étoile de Kateb Yacine

A la veille du 8 mai, nous avons tenu à publier dans Alger républicain cet article de Christiane Chaulet Achour sur l’immense Kateb Yacine auquel nous rendons hommage et qui fut également collaborateur d’Alger républicain.

C’est une belle analyse du parcours de Kateb Yacine cet enfant de révolte, écrivain et militant, issu avec son oeuvre des effroyables massacres et atrocités commis par le colonialisme le 8 mai 1945, qui exaltèrent son amour fou pour l’Algérie et donnèrent naissance à Nedjma, celle qui pour lui la personnifia toujours.

Ayant commencé à ce moment là sa guerre, il en ressortit écrivain, poète, diseur, lutteur, militant, résistant et amoureux de liberté.

.

Alger républicain
07.05.16

.

PNG - 204.2 ko
Kateb Yacine
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


« Beaucoup (…) n’ont pas besoin de livres pour vivre. Pauvres idéalistes ! Ils ne savent pas que les livres, à la fin des fins, resteront la dernière propriété de l’homme, propriété rarissime… Les révolutions commenceront plus que jamais dans les bibliothèques. » (1953)

Kateb Yacine

.

[...] ne pas connaître en partie ou en tout l’œuvre même de Kateb Yacine, c’est se priver ou refuser d’interroger notre monde, c’est se priver de la poésie, de l’insolence, de la provocation, de l’impertinence féconde que son œuvre partage avec les grands textes.

.

Christiane Chaulet Achour
21.04.16
in Diacritik

Navigation

Mots-clés de la rubrique