Célébration du 1er Mai


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 11 juin 2017
par  Alger républicain

Manifestation du 1er mai à Béjaïa : expression mémorable de la montée d’un mouvement social organisé qu’aucun interdit ne pourra étouffer

Article publié dans la version papier du journal de Mai-Juin 2017

Comme à chaque 1er mai, journée internationale de luttes de la classe ouvrière, le régime empêche depuis 25 ans les travailleurs de manifester dans les rues au prétexte de la lutte contre le danger terroriste. Dans la capitale aucune manifestation échappant au contrôle du pouvoir n’est tolérée. L’UGTA, son syndicat maison, ne se risque pas à sortir dans la rue de peur d’être « débordée ». Ses responsables s’ingénient chaque année à la célébrer en vase clos dans de petites villes reculées, aussi loin que possible du bruissement des voix prolétariennes, juste pour dire qu’ils n’ont pas dérogé à la « tradition ».

JPEG - 402.5 ko
Manifestation du 1er Mai 2017 à Béjaïa
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mais l’honneur des travailleurs a été sauvé cette année à Béjaïa. Dans cette ville, le pouvoir ne peut interdire les marches et les manifestations de rues sans se heurter à une forte résistance.

dimanche 30 avril 2017
par  Alger republicain

1er Mai 2017 : Débat au siège d’Alger républicain

A l’occasion du 1er Mai, Journée internationale de luttes des travailleurs
Le débat traditionnel débutera à 10 heures.
Il portera sur la situation économique et politique en Algérie et dans le monde, sur ses répercussions sur les conditions de vie et les perspectives des classes laborieuses, sur l’alternative à la crise actuelle.
Il sera suivi (...)

mercredi 4 mai 2016
par  Alger républicain

Le 1er Mai et d’innombrables déclarations trompeuses, ampoulées et inutiles

Ce 1er Mai, la plus haute autorité du pays donc vient de s’exprimer à son tour dans un message [...] où il est dit : « La Fête du travail, cette année, est synonyme, pour les forces vives du pays, d’un départ pour faire face à l’impact néfaste de la crise économique mondiale ».
[...]

le Président ose en appeler aux « forces ouvrières » pour l’aider dans sa politique qui n’a fait jusque-là que profiter aux gros bourgeois du pays sans rien rapporter à ces forces ouvrières ?

.

Abdelkader Hamidi
03.05.16

vendredi 29 avril 2016
par  Alger republicain

1er Mai 2016 : Rencontre-débat au siège d’Alger républicain

.
A l’occasion de la journée internationale de lutte des travailleurs contre l’exploitation capitaliste et les agressions impérialistes
Le siège d’Alger républicain abritera le débat traditionnel suivi d’une collation.
.
Le thème de la rencontre portera sur les conséquences de la chute des recettes pétrolières sur la condition de la classe ouvrière (...)

jeudi 30 avril 2015

Déclaration du PADS 1er mai 2015 : Journée internationale de luttes de la classe ouvrière et des travailleurs

JPEG - 45.9 ko
PADS

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Intensifions les luttes politiques et sociales pour des changements profonds face à la catastrophe de la chute des recettes pétrolières !

Les travailleurs ne doivent pas payer la facture du pillage des ressources du pays !

La situation sociale des travailleurs s’est considérablement dégradée ces derniers mois. La flambée des prix des biens de consommation et notamment des produits alimentaires, en réduisant leur pouvoir d’achat, a conduit à une nouvelle et brutale détérioration de leur nutrition, de leurs conditions de vie et de celles de leurs familles.