Appel à souscription pour un film sur deux anciens moudjahidines et militants communistes Gilberte et William Sportisse

jeudi 13 septembre 2018
par  Alger républicain

Appel à souscription pour la réalisation d’un nouveau film documentaire de Jan Asselmeyer « Gilberte et William Sportisse, un couple des combats »

JPEG - 102.2 ko
Constantine
D.R Jan Asselmeyer

Notre ami Jan lance un appel pour réunir les fonds nécessaires à la réalisation du film qui retrace la vie militante de Gilberte et de William Sportisse, un couple de moudjahidine qui ont consacré toute leur vie à la lutte pour la libération nationale et le communisme en Algérie.

AR

.


« Je sais votre intérêt pour ce qui touche à la mémoire des luttes, particulièrement des luttes anticoloniales .

Avec une amie, Sandrine-Malika Charlemagne, nous essayons de réaliser ensemble un film documentaire autour de la vie de deux militants du Parti Communiste Algérien, « Gilberte et William Sportisse, un couple des combats ». Âgés de 100 ans et de 97 ans où ils témoignent sur plus de 70 années de luttes pour l’Algérie indépendante, en toile de fond la ville de Constantine, ainsi que des éclairages inédits sur le PCA et la situation des Juifs Algériens.

De culture juive et de langue maternelle arabe, pour William, l’Algérie est leur pays, bien qu’ils aient connu, la prison, et la torture parce que militants pour l’indépendance sous le joug colonial et parce que communistes pendant l’ère Boumédienne.
Malgré ces souffrances ils sont restés fidèles à l’Algérie.

Pendant sa détention après le coup d’État du président Boumédienne, au moment de la guerre des 6 jours, William lui a envoyé une lettre pour le féliciter de sa solidarité avec le peuple Palestinien.

A sa sortie de prison et à la fin de sa période d’assignation à résidence, William Sportisse a pu exercer les fonctions de directeur d’une société nationale de l’Algérie indépendante.

Le film évoquera également la belle figure de Lucien Sportisse, son frère, dirigeant du PCA, puis secrétaire de la section PCF de Sevran qui après avoir rejoint la Résistance a été abattu, par la milice en mars 1944, à Lyon.

Menacé par le FIS et le GIA, ils ont dû quitter leur pays l’Algérie, en 1994, pour le Val de Marne. Ils ont continué à militer en tant qu’internationalistes et Algériens au sein du PAGS et du PADS, dans la continuité du PCA. Nous avons pu filmer William encore très actif à la fête de l’Humanité en 2016 (voir extraits ci joints.)

C’est ces vies de luttes, denses et riches que nous voulons documenter dans le film que nous avons commencé par nos propres moyens en tournant plus de 50 heures d’entretiens.

Ce film, apport inédit à la mémoire des luttes communistes, sera une véritable bouffée d’espoir, un partage de ce rayonnement généreux qui se dégage des personnes de Gilberte et William Sportisse.

Nous faisons appel à la solidarité financière pour finir le film au travers d’une plateforme sécurisée dite de crowdfunding ou financement participatif.

Tout est expliqué dans le lien suivant, le résumé du projet, nos filmographies, et dix minutes d’images de Gilberte et William Sportisse :

Gilberte, William Sportisse : un couple des combats

Il n’y a pas de petite solidarité, même 10, 20 euros nous permettrons de réunir, d’ici fin septembre, les 3500 Euros qui nous manquent encore sur les 5000 nécessaires.

Et pour tous, y compris ceux qui ne peuvent pas aider au financement, en parler à ses proches, ses réseaux c’est déjà permettre que ce projet vive.

Merci.

Bien cordialement

Jean Asselmeyer, Réalisateur


Navigation

Articles de la rubrique